Bien que « choisir la mauvaise carrière n’est pas une chose rare », selon Karen Elizaga, coach de carrière et auteur de Find Your Sweet Spot, ce n’est pas toujours facile de faire la différence entre le mauvais poste et la mauvaise carrière. Si vous êtes malheureux et que vous le savez, mais que vous n’êtes pas sûr d’avoir besoin d’un nouvel emploi ou de changer de carrière, lisez ce qui suit pour savoir à quoi ressemble une mauvaise carrière et ce que vous pouvez faire si vous vous rendez compte de devoir changer les choses.

Tout d’abord, selon deux experts en carrières, voici cinq signes qui indiquent que vous êtes dans la mauvaise carrière.

  1. Vous travaillez dur, mais vos résultats sont insatisfaisants

« Vous aimez le domaine dans lequel vous êtes, et vous êtes très assidu dans l’accomplissement de votre travail » décrit Elizaga « mais vous n’obtenez pas les résultats que vous voulez ou que vos collègues obtiennent ». Si cela vous semble bien familier « il est tout à fait possible que vous n’ayez pas les compétences ou le talent qu’il faut pour réussir ».

  1. Vous vous plaignez beaucoup de votre travail

D’un autre côté, si vous passez beaucoup de temps à vous plaindre de votre travail, vous avez peut-être choisi la mauvaise carrière, prévient Hallie Crawford, coach de carrière. Un autre signe qui indique que vous avez besoin de changement ? « Vous passez la plupart de votre temps à la maison et au travail à alimenter des pensées négatives et à les exprimer » explique Crawford.

  1. L’industrie est contraire à vos croyances

Selon Elizaga, « il peut y avoir quelque chose dans un emploi qui vous plaît en particulier, ou bien le salaire, le lieu de travail ou le prestige de l’entreprise, qui peut vous inciter à vous lancer. » Mais, malgré ces avantages évidents, « en fin de compte, vous n’êtes pas du tout d’accord avec les valeurs morales ou politiques de cette carrière » nous dit Elizaga.

  1. Cette carrière ne fait pas appel à vos atouts

Vous voulez une carrière qui joue sur vos atouts et évite vos faiblesses. Ainsi, « lorsque vous n’utilisez jamais vos atouts, votre carrière n’est ni gratifiante ni épanouissante » dit Crawford, et cela n’est peut-être pas ce qu’il vous faut.

  1. Vous vous imaginez démissionner

Et vous seriez même heureux si on vous licenciait. « C’est un signe indéniable que votre choix de carrière ne vous convient pas » selon Crawford.

Si un ou plusieurs de ces signes indiquent que vous êtes dans la mauvaise carrière, soyez rassuré : Vous n’avez pas besoin d’y rester et vous n’avez pas besoin de retourner à l’école pour en changer, nous dit Elizaga.

« Tout d’abord, prenez une grande inspiration et faites le point », suggère-t-elle. « Demandez-vous, qui êtes-vous au plus profond de vous ? Quelles sont vos compétences ? Qu’est-ce qui vous motive ? Qu’est-ce qui vous rend heureux ? C’est une étape que tant de gens sautent parce qu’ils se concentrent sur les emplois disponibles ou des carrières apparemment intéressantes, plutôt que sur leur propre motivation. »

Ensuite, évaluez vos atouts et les compétences que vous avez et qui sont transférables à n’importe quelle carrière, dit Elizaga. « Vous pourriez être surprise de voir à quel point vous êtes prêt pour une nouvelle carrière », dit-elle.

Une fois que vous avez ciblé quelques domaines que vous aimeriez explorer, il est temps d’aller à la rencontre des professionnels de ces industries. « Songez à réaliser des entretiens informatifs » dit Crawford.  » Renseignez-vous sur ces nouvelles orientations possibles et sur ce qu’il faut pour se lancer. Y a-t-il certaines compétences ou un type d’expérience spécifique requis ? Devez-vous suivre des cours ou faire du bénévolat en dehors du travail pour gagner de l’expérience dans un certain domaine ? Cela vous aidera à prendre une décision plus éclairée quant à savoir si et combien d’études ou d’argent pourraient être nécessaires. Vous remarquerez peut-être ne devoir suivre qu’un ou deux cours. »

Enfin, pour gagner de l’expérience dans un nouveau domaine, faites du bénévolat avant de postuler à un poste, suggère Elizaga. « S’il y a une industrie dans laquelle vous voulez vous lancer, mais vous savez que vous devez acquérir de nouvelles compétences, consacrez quelques heures pendant la semaine ou le week-end pour faire du bénévolat ou un stage dans une autre entreprise » dit Elizaga. De cette façon, « vous allez progressivement construire votre arsenal d’outils et finalement l’expérience nécessaire pour une nouvelle carrière ».