Démarrer une affaire n’est pas chose facile. Entre campagnes publicitaires, prospections des clients et stratégies de fidélisation, le chemin de la réussite est quelque peu semé d’obstacles. C’est pourquoi les experts du groupe Daici sont unanimes sur le fait qu’il est plus intéressant de reprendre un fonds de commerce bien établi. D’ailleurs, avec plusieurs d’années de présence dans le secteur de la cession des PME, ils connaissent très bien les enjeux de l’achat et de la vente d’un commerce.

Un concept avantageux

Reprendre une structure déjà en marche c’est profiter d’un portefeuille client bien en place. Donc, les problèmes sur le plan du redémarrage ne se posent pas. De plus, acquérir un fonds de commerce engendre des déductions d’impôt intéressant pour le repreneur. En effet, il peut déduire des résultats de l’exercice les droits d’enregistrement et la commission des intermédiaires ainsi que les intérêts des crédits si ce dernier a contracté un emprunt. Enfin, les frais de réparation du local et les nouveaux achats de matériels sont déductibles aux frais généraux.

Faire le bon choix

Même si l’achat de commerces présente de nombreux atouts, il faut éviter d’y foncer tête baissée. Comme le marché ne fait pas de cadeau, il est toujours indispensable de connaitre un rayon sur le PME avant de se laisser tenter par son achat. Pour ne pas tomber dans le piège d’un investissement chaotique, un spécialiste en vente de commerces de Daici conseille de commencer par étudier le secteur d’activité de l’entreprise à acheter et d’essayer de définir s’il est bien ancré dans sa zone de chalandise. Ensuite, il faut enquêter sur sa notoriété pour avoir une idée du travail à fournir pour sa relance. Enfin, lorsqu’on a suffisamment d’éléments sur la société, on peut se pencher sur sa santé financière et son chiffre d’affaires. Toutefois, avant de signer le contrat de vente, il est vivement recommandé d’obtenir l’avis d’un professionnel en fonds commerce afin de prévenir des risques éventuels.

Les étapes du succès

Devenir un bon entrepreneur s’apprend un peu tous les jours. C’est pour accompagner l’évolution des futures grandes firmes de demain que le groupe Daici s’est engagé à coacher les dirigeants et ceux qui rêvent de l’être. Pour les achats d’un commerce, un expert du groupe se rend disponible pour préparer le terrain en expliquant les enjeux de l’achat. C’est par la suite qu’il présente à l’entrepreneur les projets mis en vente qui répondent à ses attentes en définissant leurs atouts et leurs handicaps. L’acheteur qui fait confiance à la plateforme possède plus d’avantages parce qu’elle se charge du diagnostic et des plans de restructuration de la société : des éléments clés qui jouent énormément dans la négociation du prix d’achat et le futur du PME. Enfin, elle prépare le preneur à bien gérer sa nouvelle acquisition.

Un appui pour le vendeur

Mettre en vente son affaire n’est pas toujours facile à appréhender. Puisque Daici est l’interlocuteur privilégié entre les vendeurs et les acheteurs de fonds de commerce, il a aussi mis en place un département spécial pour conseiller le vendeur et lui donner des astuces pour prendre un bon départ après la conclusion de la cession.

Suivez l’information de Daici sur Facebook