Un site d’e-commerce chinois appelé Pinduoduo, ou PDD, a récolté plus d’un milliard de dollars pour une valeur actuelle d’environ 15 milliards de dollars, soit environ 10 fois sa valeur d’il y a un an, selon des spécialistes du milieu.

La société basée à Shanghai, fondée par l’ex-ingénieur de Google Colin Huang, a reçu ces fonds d’investisseurs existants, y compris Sequoia Capital China et Tencent Holdings Ltd, a indiqué un membre impliqué, demandant à rester anonyme parce que l’affaire est privée. Une partie de l’argent a été investie à une valeur légèrement inférieure, a dit le membre. L’entreprise n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

Une explosion fulgurante sur le marché chinois

PDD est devenue l’une des startups à la croissance la plus rapide en Chine en créant une sorte de mélange Facebook-Groupon, où les utilisateurs peuvent trouver des offres sur des fruits, des vêtements ou même du papier toilette et recrutent ensuite leurs amis pour les acheter à rabais. L’application, souvent utilisée par l’intermédiaire du service de messagerie WeChat de Tencent, offre des marchandises parfois 20 % moins chères que le prix du marché en permettant aux consommateurs d’acheter directement auprès des fabricants, en éliminant les intermédiaires, les coûts de publicité et d’acquisition. Huang et ses développeurs ont également mis à profit leur expérience pour ajouter des éléments de jeu à l’expérience de shopping, avec réductions et cadeaux comme récompenses.

La startup a multiplié son volume de transactions d’au moins 10 fois durant l’année dernière et prévoit d’utiliser les fonds pour s’élargir, selon une autre personne impliquée. Parmi les autres investisseurs de PDD figurent IDG Capital et Banyan Capital. Elle a récolté plus de 100 millions de dollars pour une valeur de plus de 1,5 milliard de dollars, en Avril dernier, selon des personnes proches de l’affaire.

PDD a fait ses bénéfices en amenant l’e-commerce à des gens et à des endroits qui ne l’avaient pas utilisé auparavant. L’application est si simple qu’elle a attiré de nouveaux clients, plutôt que des utilisateurs de la compétition telle que Taobao d’Alibaba Group Holding Ltd. et JD.com Inc, a déclaré Eric Wen, fondateur de Blue Lotus Research Institute.

« Les habitants des villes de troisième et de quatrième rang, et en particulier les personnes âgées, peuvent trouver Taobao trop compliqué à utiliser, mais PDD est beaucoup plus facile d’accès’’ a déclaré Wen, dont l’institut fait de la recherche sur les ventes chez Blue Lotus Capital Advisors.

La dernière collecte de fonds de PDD n’a pas atteint le montant de 3 milliards de dollars que le périodique 36kr avait annoncé sans citer de sources.

Outre sa réputation pour les bas prix, PDD a bénéficié d’une large base d’utilisateurs dans les villes de niveau inférieur. En Décembre 2017, le nombre de personnes utilisant son application mobile au moins une fois par mois a augmenté de plus de huit fois, soit 156,5 millions d’utilisateurs, selon les données de QuestMobile. A titre de comparaison, JD.com, un fournisseur d’e-commerce bien établi avec une capitalisation boursière d’environ 58 milliards de dollars, comptait 225,7 millions d’utilisateurs actifs mensuels à la fin de 2017.

Wen a ajouté que certains des marchands qui vendent des marchandises sur la plateforme de PDD avaient pour réputation de stocker des produits bon marché et même des produits contrefaits ; la société reçoit régulièrement des plaintes à ce sujet sur les réseaux sociaux. Mais PDD sanctionne de manière proactive les vendeurs de produits contrefaits et Wen a déclaré que PDD avait l’envergure et les compétences nécessaires pour devenir potentiellement le deuxième plus grand e-commerce de la Chine.

« Je pense qu’une fois qu’ils auront l’argent, ils essaieront de rendre le service plus semblable à Taobao, c’est-à-dire qu’ils essaieront d’établir un système de magasins’’ a dit Wen. « Si cela se produit, la menace pour Taobao sera consolidée et la menace pour JD ne sera pas négligeable. »

En effet, l’investissement de Tencent dans le rival d’Alibaba risque d’exacerber les tensions entre les plus grands géants technologiques chinois, selon Mitchell Kim, analyste à Kim Eng Securities.

« Tencent ressent le besoin d’amener de la concurrence à Alibaba, étant donné qu’Alibaba, en tant que plate-forme, est en pleine croissance et représente une vraie menace pour Tencent  » dit-il.

Huang a lancé sa carrière dans la Silicon Valley et est ensuite rentré en Chine pour devenir un entrepreneur en série. L’idée derrière PDD est de donner aux gens une expérience différente de celle des sites d’e-commerce traditionnels comme Amazon.com ou Alibaba, où les acheteurs ont tendance à taper un mot-clé et à choisir un article après avoir trié quelques options. Au lieu de cela, son application est censée ressembler davantage à une version numérique du shopping au centre commercial avec des amis, où vous pouvez partager des idées et recevoir les avis de personnes en qui vous avez confiance.

Si un acheteur recrute des amis lors d’un achat éligible, le groupe entier bénéficie d’un rabais. PDD étant basé sur le service de messagerie de Tencent, les articles en vente sur l’application sont devenus chose courante sur les fils WeChat Moment – l’équivalent du fil d’actualité de Facebook.